Un programme minceur pour s’affiner sans s’affamer

programme minceur

Pour avoir une silhouette fine, inutile de se priver mais commencez plutôt par bien équilibrer les différents nutriments en évitant les apports de sel

Avoir une silhouette fine n’est pas synonyme de régime minceur faible en calories. Pour avoir une belle silhouette, il est important de bien choisir son alimentation, des nutriments bien dosés et une bonne teneur en eau.  Commencez par établir la liste des aliments à éviter et ceux qui sont bons.

Une silhouette fine passe par une sélection rigoureuse des aliments. Le sel, on en consomme toujours trop et c’est le champion pour retenir l’eau dans les tissus et nous faire gonfler de partout : 9 g de sel, c’est 1 litre d’eau stocké pendant 24 à 48 heures. Réduisez la dose de sel au minimum et oubliez charcuteries, fromages, chips, olives, gâteaux d’apéritifs, conserves et aliments industriels de tout genre qui en contiennent trop. Mollo également avec la sauce soja, le pain et les moutardes… et évidemment avec la salière, qu’on manie souvent avec trop d’ardeur. Préférez au sel, les herbes fraîches et les épices de toutes sortes, beaucoup plus bénéfiques et riches en goût. A défaut, optez pour un « faux sel » au chlorure de potassium, au lieu du sodium. Le sel Diet de A. Vogel (boutique bio) riche en légumes, est idéal et vos papilles ne sentiront pas la différence.

Mettez l’accent sur les protéines. Sachez qu’une consommation suffisante de protéines permet la fabrication d’albumine par le foie. Celle-ci favorise l’élimination de l’eau via les capillaires sanguins. Si son taux est trop bas, l’eau est moins bien réabsorbée et a tendance à « fuir » dans les tissus. Autre gros avantage, les protéines entretiennent les muscles, calment la faim et ne sont pas stockées. S’il faut éviter les protéines des plats industriels et réduire celles des produits laitiers ou du blé souvent mal digérées, elles doivent rester présentes en quantité suffisante à chaque repas, grâce au poisson, à la viande et aux œufs. Quant aux protéines végétales (céréales et légumineuses), elles ne doivent pas être négligées.

Ne forcer pas sur les crudités même si elles sont fraiches et légères surtout quand il fait beau. En effet, sur le plan digestif, l’apport en fibres peut dérégler le transit, irriter l’intestin et faire gonfler l’abdomen, ce qui est juste l’inverse de l’effet attendu. Veillez à adapter les quantités à vos capacités digestives. Pour mieux les supporter, privilégiez les légumes cuits, quitte à les servir froid, en salade : haricots verts, betterave, aubergines grillées…N’oubliez pas de boire 1.5 litre d’eau à un rythme régulier.